SACHS (M.)


SACHS (M.)
SACHS (M.)

SACHS MAURICE (1906-? 1944)

Crapule misérable ou archange maléfique, Maurice Sachs laisse sur une époque troublée un témoignage irremplaçable. Les étapes de son itinéraire singulier, on les suit à travers des œuvres autobiographiques, inégales mais qui ne laissent jamais d’étonner: Alias (1935), Le Sabbat (1946), La Chasse à courre (1948), ou encore une correspondance partiellement accessible. Suivre sa vie, c’est aller de surprise en indignation et passer sans répit du cocasse à l’horrible. Traître et escroc, il est l’homme de toutes les contradictions: amoureux des deux sexes, vrai juif et (faux?) chrétien, jouisseur et mystique, il peut à la fois écrire un livre sur Maurice Thorez et se compromettre quelques années plus tard avec les milieux troubles de la collaboration. Dans sa jeunesse, il a fréquenté Cocteau et le tout-Paris, Gide et Max Jacob, également Violette Leduc. Le couple Maritain l’amène à la conversion catholique, puis au séminaire, qu’il quitte bientôt. Marié aux États-Unis, il revient en Europe avec un ami homosexuel et abandonne aux quakers l’orphelin qu’il avait adopté. Il fait du marché noir pendant la guerre; engagé dans le S.T.O., il dénonce les antinazis sur les chantiers de Hambourg. À son tour suspecté, il est emprisonné à partir de 1943 (Derrière cinq barreaux , 1952), et vraisemblablement abattu par les SS au moment de l’avancée des armées alliées.

Sachs s’est essayé à plusieurs genres littéraires et son drame intime fut sans doute de ne jamais parvenir au chef-d’œuvre. John Cooper d’Albany (1955), roman largement autobiographique, épouse la veine picaresque. Le Tableau des mœurs de ce temps (1954) aligne une galerie de portraits significatifs de l’époque. Sachs est avant tout un pervers. Obsédé par le sentiment obscur de la faute, il commet le crime pour s’assurer de l’ignominie qu’il sent en lui: il peut alors se complaire dans le dégoût de soi et d’autrui. Le style joue d’ailleurs sur toute la palette de la mauvaise foi: ainsi Le Sabbat met en scène la confession de sa malhonnêteté, tandis que La Chasse à courre , par exemple, est traversé par le cynisme le plus allègre au point d’en être tonifiant!

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sachs — steht für: Sachs, eine Hiebwaffe, siehe Sax (Waffe) Goldman Sachs, eine Investmentbank Sachs Bikes, eine deutsche Motorradmarke ZF Sachs (ehem. Fichtel Sachs), einen Automobilzulieferer Sachs ist der Familienname folgender Personen: Aaron Sachs… …   Deutsch Wikipedia

  • Sachs — is a German surname meaning man from Saxony and may refer to:;Real people: * Albie Sachs (born 1935), a South African Constitutional Court Justice * Andrew Sachs (born 1930), a German British actor * Bernard Sachs (1858 1944), an American… …   Wikipedia

  • SACHS — SACHS, family of U.S. educators, physicians, and bankers. JOSEPH SACHS, who immigrated to the United States in 1848, was briefly a rabbi in Baltimore and Boston. His oldest son, julius sachs , was an educator and philologist. Another son, bernard …   Encyclopedia of Judaism

  • SACHS (H.) — SACHS HANS (1494 1576) Cordonnier poète, célèbre maître chanteur, Hans Sachs fut un des écrivains les plus productifs de l’époque de la Réforme. Né et mort à Nuremberg, il y passa la plus grande partie de sa vie. Fils d’un tailleur, il commence… …   Encyclopédie Universelle

  • SACHS (N.) — SACHS NELLY (1891 1970) Tant par ses poésies que par ses poèmes scéniques, Nelly Sachs n’a cessé d’analyser et de commenter le calvaire du peuple juif: elle se sentait intimement liée à ce peuple, jusque dans son propre destin. Nelly Sachs naît à …   Encyclopédie Universelle

  • Sachs — Sachs, Hans Sachs, Nelly * * * (as used in expressions) Sachs, Curt Sachs, Nelly (Leonie) Tay Sachs, enfermedad de …   Enciclopedia Universal

  • Sachs [2] — Sachs, Hans, deutscher Dichter, geb. 5. Nov. 1494 zu Nürnberg, Schuhmacher das., gest. 19. Jan. 1576. Seine durch die Fülle des Inhalts, Mannigfaltigkeit der Formen und glückliche Behandlung ausgezeichneten Dichtungen umfassen: Meistergesänge… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Sachs — (Hans) (1494 1576) poète musicien (Meistersinger) allemand: le Rossignol de Wittenberg (1523). Wagner l a évoqué dans les Maîtres chanteurs de Nuremberg. Sachs (Leonie, dite Nelly) (1891 1970) écrivain suédois d origine et d expression… …   Encyclopédie Universelle

  • Sachs — Sm (älter n.) Schwert per. Wortschatz arch. (9. Jh.), mhd. sahs, ahd. sahs, as. sahs Stammwort. Aus g. * sahsa n. Messer, Kurzschwert , auch in anord. sax n., ae. seax n., afr. sax n. Zu der Wurzel (ig.) * sek schneiden , zu der auch Säge, Sense… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Sachs [1] — Sachs, 1) Schärfe, Schneide; 2) Messerklinge, Messer; 3) kleines Schwert; 4) (Herald.), das Inwendige, den großen Federn Entgegengesetzte am Flug, s.d. 1) …   Pierer's Universal-Lexikon